Toute feu, toute flamme — Soleil

 :: les papiers :: Formulaires :: Acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
05.04.18 22:08
Annonce : Les propos légèrements sexistes, misogynes ne représentent pas mes idéaux mais ceux du personnage et de son entourage, au vue de l'époque où l'univers se situe etc... Voual vouala.

Soleil
Sansa Stark • GOT
27 ans ✯ Seconde du choisi ✯ Syllabe ✯ Rubis
Soleil ardent, aveuglant de détermination. Regards de braise dans le froid du bleu de ses yeux, les gifles de Soleil claquent mais brûlent aussi. Personne ne désir souffrir ses colères enflammées, mais tout le monde rêve de ses faveurs chaudes.

Qu'elle n'offre jamais.
A aucun prix.

Il n'existe qu'un être digne d'elle, celui qu'elle et le monde ont choisi. Dévouée corps et âme, enivrée d'un amour aussi puissant que silencieux, sa passion n'est qu'une évidence divine qu'elle cultive religieusement. Mais aussi fière qu'aimante, tait ce sentiment qui déchaine en elle une ferveur et loyauté inébranlables. Les plaisirs de son amour sont simples : servir, conseiller, soutenir le Choisi. Ainsi Soleil voit ses vingt-cinq prochaines années aux côtés de Clair et ne saurait s'imaginer ensuite.

Soleil est née femme et maudit cette pathétique condition chaque matin en se levant. Après chaque bain, chaque miroir croisé. Ses doigts glissent dans ses cheveux sans tendresse, avec une lassitude amer. Soleil peint ses lèvres de rouge, poudre ses joues, et transmet ainsi sa flamboyante beauté comme le ferait une femme digne de sa condition. Soleil irradie et charme sans peine. Mais le feu gelé de ses yeux anime la simple femme d'une force tout autre et ne peut être ignorée. Incendie que ni la pluie, ni le vent ne peuvent éteindre, le nourrissant tout au plus.

Fierté du genre mineur décuplée par sa présence exceptionnelle au sein des grands du monde, Soleil, la tête haute, absorbe l'orgueil masculin pour le faire sien et jamais ne baisse les yeux. Elle garde les manières féminines délicates, glissant par politesse les sourires et les paroles qu'il faut, mais impose son intelligence à la fois avec délicatesse et soudaineté. Ebranlant ceux qui tenteraient de la faire tomber — et bon sang qu'ils sont nombreux — mais le feu continuera de brûler et de protéger le Choisi.  

Soleil n'a pas l'allure d'une ombre, pourtant elle a parfois supporté de n'être qu'un ornement. Avec patience, elle prit si bien place dans le décor au point de ne plus pouvoir en être extraite. Puis devenir un indispensable détail. Remarques acerbes mais toujours emplies d'une justesse subtile, Soleil, dans l'entourage si désireux du Choisi, ne s'impose que lorsqu'il le faut. Car elle n'oublie jamais les regards glacés qu'on lui lance parfois... Elle les ignore, mais se montre toujours prudente. Pourtant elle sent l'indéfectible appuie de Clair qui la protège, et reconnaissante, elle sourit humblement en lui offrant les meilleurs conseils qu'elle puisse trouver. Après tout, il l'a choisie.
cœur
dévoué
Histoire
Née d'une riche, puissante et ancienne famille syllabienne, Soleil est l'ainée d'une pondue de quatre sœurs, au plus grand damne de son père. Privée de rivalité masculine qui lui ferait perdre ses droits de première née, Soleil s'appropria avec avidité la place qu'on aurait destinée au plus grand des fils : une destinée marquée par la réussite et le pouvoir. A l'appel du grand monde, Soleil céda obstinément, avec force et détermination, car les hommes fiers infligent bien des obstacles aux faibles femmes opportunistes qui se hissent à leur portée.
      Mais Soleil ne laissa aucune chance à son père de refuser, ni à ses futurs confrères de l'évincer. Et remarquant l'incroyable ténacité de sa fille — pensant aussi au destin que devra toujours se constituer la glorieuse famille — le géniteur, d'un air grave et stricte, inculqua à sa grande fille des préceptes qui n'étaient jusqu'alors dans son esprit réservés qu'à la gente masculine. Une exception qui confirma la règle : les sœurs plus jeunes n'eurent pas le droit de découvrir ces secrets. Il s'agissait d'une entorse à l'étiquette qui n'avait pour but que de sauver l'honneur de la famille, qui désespérément se noyait dans une féminité exacerbée et mortifère.

A cet instant, Soleil cessa d'être fille, jeune fille ou femme. Son esprit s'embruma de visions où le féminin n'avait pas sa place naturelle. Pour parvenir à ce hisser au-delà de son genre — cet ignoble défaut et si joli défaut comme disait son père — il fallait que ses pensées ne soient plus déterminées par les même mécanismes que ceux qui sévissent dans le cœur de toute femme. Soleil devint autre : un être à l'esprit fort et vigoureux, plus régulier, dans le faible mais charmant corps d'une femme. Un équilibre bien mince et poreux qu'elle dû s'efforcer de trouver. Incapable de comprendre qu'il n'existait pas.
      Plus dur encore qu'il ne l'aurait été avec un fils, le père fût intransigeant : les larmes, les gémissement et autres élans poétiques furent éradiquer de l'enseignement de Soleil. La détermination bouillonnante qui brûlait dans les yeux de la fillette devait assécher son cœur tout entier. Cela n'arriva jamais, mais Soleil parvenait à en donner l'illusion à un père que pour rien au monde elle n'aurait voulu froisser ou décevoir.

Quelque part, entre les silences et les regards qu'ils se lançaient, la fille gagna le respect du patriarche. Voire même son admiration. Les félicitations que Soleil reçut de son père, furent les preuves incontestables de son talent. Après avoir passé de si dures épreuves, conquérir le monde n'aurait pas été plus compliqué.
      Mais malgré son cœur d'homme, le corps de Soleil répondait à la biologie la plus fondamentale : les traits de son visage s'allongeaient peu à peu, ses formes s'arrondissaient, sa poitrine gonflait au fil du temps... Et de tout âge, on ne cessait d'être frappé par sa beauté et son charme naturel. Voir Soleil ne trompait pas : elle était bien une fille. Mais le père comprit le véritable potentiel de sa fille dans cette ambivalence, cet équilibre qui s'instaurait entre beauté féminine et intelligence masculine. Aussi il ne la priva d'apprendre les bonnes manières pour qu'elle devienne aussi une parfaite demoiselle.

Soleil serait une bête capable de battre les hommes et les femmes sans différence, car possédant les qualités des deux genres. Véritable poigne de fer dans un gant de velours, ses ennemis se voyaient d'abord charmées par son apparence, puis détruits par sa surprenante intelligence.
      Perfectionniste voire obsessionnelle, effrayée à l’idée que la moindre erreur pourrait lui être fatale et réduirait à néant tous ses efforts, Soleil se lance dans chaque bataille avec la tranquillité d’un stratège cruel. Elle relève tout les défis et jamais ne s’enfuit, car elle trouvera toujours la faille qui lui offrira la victoire. Regard assuré, sourire dont on ne saurait dire s’il moqueur et charmeur, les flammes de Soleil réduisent en cendre ses ennemis.

Études sérieuses, travaux acharnés, Soleil n’avait que durant son sommeil le droit de rêver. La dure réalité lui frappait le visage dès son réveil. Les remarques amères et les moqueries griffaient son dos, mais Soleil apprit à accepter sa nature : briller au dessus des hommes, les brûler s’ils tentent de s’approcher. Face au sentiment d’injustice d’être née femme, l’avidité grandissait en elle. Le pouvoir l’attendait, l’appelait. Et du haut de la Tour, elle défierait les regards des Dieux et des hommes.
      Craignant de retomber dans ses failles de femmes, Soleil s’interdit d’aimer, de pleurer ou de se plaindre. Les douceurs auxquelles goûtaient ses sœurs, Soleil les méprisaient. Son regard fin n’était tourné que vers l’avenir et les étoiles. Là-haut, où était sa place. Le monde astral devint sa seule passion, qu’elle étudia avec davantage de ferveur que ses autres matières. Enfermée dans le domaine familial, car les écoles digne de son intelligence n’étaient pas ouvertes aux femmes, Soleil s’évadait en plongeant sa tête dans la science des étoiles. Là-haut, elle se sentait moins seule.

Pas d’amourettes, pas de passion, les hommes n’étaient aux yeux de Soleil que d’innombrables rivaux qui devaient apprendre à la respecter. Quant aux femmes, elles n’avaient pas davantage de valeur à ses yeux : elles étaient faibles, insignifiantes. Une vermine. L’attrait que Soleil portait au pouvoir était tout égoïste, en rien elle n’imaginait venir en aide à ses sœurs opprimées. Elles n’avaient qu’à se sauver seule, comme Soleil était parvenue à le faire.
      Mais un jour, et malgré elle, son cœur s’enflamma.

Les efforts du père et de la fille portèrent leurs fruits. Petit à petit, Soleil gravissait les marches des plus hautes instances du pays, piétinant avec grâce et élégance, mais non moins sans cruauté, ses adversaires, arborant un sourire satisfait. Déjà vainqueur. Les temps étaient propices : l’avènement du nouveau Choisi approchait et la guerre de succession des seconds faisait rage. Mais parmis les plus jeunes qui effleuraient l’espoir de se voir accéder à ces haut-postes, Soleil, malgré sa triste condition de femme, faisait partie des candidats favoris.
      On crachait que ses charmes étaient ses seuls atouts, et peut-être aidaient-ils, mais la vivacité et l’intelligence de la jeune fille, supportés par l’influence non négligeable de son nom et de son père la firent malgré tout passer les mailles du filet. Et elle supporta les plus basses moqueries, les plus hideuses avances, les plus terribles menace. Soleil, innebranlables continua son avancée... Incapable de dire jusqu'où sa soif de pouvoir pourrait la mener... Pensait-elle évincer le Choisi ? L’idée germa...

Mais s’évapora dés lors qu’elle le vit.

Pèlerinage
Le jour tant attendu arriva, et le regard froid — dissimulant bien sa tendresse — du patriarche pesait sur les épaules du jeune Astre qui se préparait pour son voyage.

Soleil n'avait pas peur, ses pas martelaient les sol avec l'assurance de la jeunesse avide de découvrir son destin. Ses yeux de ciel fixés sur l'immense Tour qui, au fil des jours s'approchait, la jeune fille restait silencieuse. Embrassant une étreinte religieuse et solitaire, elle ne pensait pas, ouvrait la marche des enfants qui la suivaient. Ils jouaient, riaient, s'amusaient... N'étaient pas sérieux, pas assez importants pour que Soleil leur accorde quelconques attentions.

Un calme sûr l'imprégnait... Jusqu'à ce que son tour arrive, jusqu'à ce qu'elle découvre sa pierre. L'attente était terrible, oppressante, et jamais son cœur ne s'était emballé à ce point. Des sensations inédites s'emparaient d'elle : elle avait peur.

Mais en découvrant le rubis, une flamme s'alluma dans les reflets de ses yeux, embrasa son cœur. Répondant à l'appel de son nom, aux teintes de ses longs cheveux, le pouvoir prit sa place évidente au sein de Soleil, remplissant un vide qu'elle n'imaginait pas jusqu'à présent.

Les larmes qui tentaient de glisser de ses yeux s'embrasèrent, disparaissant dans un léger nuage de buée.

Avec aisance et intelligence, le pouvoir de Soleil lui permet d'augmenter la température de son corps. Ainsi à son contact, elle peut brûler voire faire fondre des objets. Il arrive parfois que ses cheveux s'enflamment.
C jack !
Je retourne ma veste bouahahaha  
(j'ai très légèrement modifié le code parce que j'aime mettre pleins de trucs qui prennent de la place et que ça reste aéré pardon pardon j'espère c po grav)
avatar
Messages : 7
: 9
Pierre : Rubis
Occupation : Second du choisi
Référence : Sansa Stark — GOT
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
06.04.18 16:39
YGHUJICDKOLDBHGVNJF
OH
NON

ELLE A L'AIR TLMT CLASSE
JE L'AIME TELLEMENT
JE SUIS FAN FAN FAN
J'AI ENVIE DE TE CONFIER TORSION OU CONQUETE C COMME TU VEUX
JE SUIS NEE POUR TOI JACK/SOLEIL


AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

RE-BIENVENUE PARMI NOUS !!!! TON PERSO A L'AIR VRAIMENT GENIAL ALED
avatar
Messages : 126
: 2855
Age : 21
Pierre : -
Occupation : explorateur
Référence : beauty; rinnyleep

Personnage
Rôle: Chef des Ultores
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
07.04.18 16:39
*se racle la gorge*
*inspire*
ALLUMEEEER LE FEU, ALLUMEEEER LE FEU !!


c'est tout pour moi merci au revoir
*s'en va*
avatar
Messages : 48
: 2447
Pierre : émeraude
Occupation : big mama
Référence : OC • KR0NPR1NZ

Personnage
Rôle:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
09.04.18 21:35
Waouh j adore !! *..* !
avatar
Messages : 17
: 403
Pierre : Peridot
Occupation : Apprentie Libraire
Référence : Luna Lovegood - Harry Potter

Personnage
Rôle: Apprentie libraire
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
12.04.18 13:34
Merci à tous pour vos tout gentils messages ! ça me fait plaisir que Soleil vous plaise !
En plus, bonne nouvelle, MA FICHE EST FINIE !
avatar
Messages : 7
: 9
Pierre : Rubis
Occupation : Second du choisi
Référence : Sansa Stark — GOT
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
16.04.18 15:50
COUCOU !!!

ALORS DEJA
PAR OU COMMENCER ???
SOLEIL IS THE BEST WAIFU ???  
j'veux dire elle est forte, déterminée, prête à tout pour poser sa marque, s'imposer ???
et la place du sexisme qu'elle subit dans ta fiche ça m'a touché de ouf
j'aime bcp bcp bcp soleil ((((et je veux un lien avec))))

Du coup c'est tout naturellement que je te valide !!
tu peux aller faire ta RS, ta boite aux lettres et n'hésite pas à faire une demande, !
N'oublie pas de te recenser ici ! <3
Admin
avatar
Messages : 72
: 3328
Voir le profil de l'utilisateur http://theia.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h é i a :: les papiers :: Formulaires :: Acceptés-