Le cœur de la révolte flotte dans la bière — Lia

 :: THEIA :: Syllabe :: Ville :: Quartier est :: Brasserie de la Vieille Canaille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
05.04.18 17:04
LE CŒUR DE LA REVOLTE FLOTTE DANS LA BIERE

Les rires claquaient contre mes oreilles et je me lançais prendre au jeu en me joignant à eux. Quelques camarades m'entouraient, ils braillaient joyeusement, leurs lèvres humidifiées par les immenses gorgées de bière dont la mousse imbibait encore leur barbe. Les poings frappaient la table au rythme de fascinants récits d'aventures et de rêves. J'écoutais, demeurant étrangement en retrait, et souriait distraitement. Quelque chose pesait sur mes paupières... Une espèce de lassitude qui ne me ressemblait pas pourtant, s'emparait de moi en cette pourtant agréable soirée.

Ecoutant mes compagnons d'une seule oreilles, mon regard divaguait, glissant sur la foule qui composait la brasserie. Des vieillards au nez rouges, de jolies serveuses qui venaient se pencher pour servir leur client avant de s'éclipser aussitôt pour éviter les mains trop agitées... Et, parmi ces nombreux visages, il y en eut un qui me marqua particulièrement. Visage gros, grands yeux pétillants de curiosités et longs cheveux ondulés qui camouflaient presque ce si joli minois. Une jeune fille, belle et douce, qui gravitait dans un endroit pas assez raffiné pour elle.

L'ayant aperçue, la fougue qui s'était évaporée s'empara de moi à nouveau. Je sursautai, rempli d'une vie qui embrasait mes poumons, et plaquai tout à coup violemment mes mains sur la table en bois dans un vacarme extrême. Si fort qu'il attira l'attention de toute la foule vers notre petite compagnie. Je pris une immense inspiration en croisant les regards de mes amis de batailles, qui aussitôt comprirent et m'offrirent une attention optimale.


« Et dans vos histoires, mes amis, quel est l'élan qui vous pousse à mener tant d'aventures ? » M'exclamais-je en levant les mains. « La liberté, n'est-ce pas ? C'est la liberté qui élance vos cœurs vers l'aventure ! » Puis, j'insistai sur une pause légère, effaçant légèrement mon sourire. « Mais l'avez-vous trouvée ? »

Hélas, les mines dépitées de mes camarades répondirent trop bien... Hélas. Mais je le savais bien.

« Où est-elle, cette liberté que vous cherchons tous ? — Oui, tous, sans exception bien qu'à des degrés différents — Elle est bien difficile à trouver malheureuse car bien des obstacles nous empêche de la saisir ! »

Dans un grognement qui s'emparait peu à peu de toute l'assistance, mes camarades approuvèrent mes paroles. Alors, le cœur soulevé par la puissance avec laquelle répondaient mes auditeurs, je sautai avec aisance sur la table, pour surplomber les visages et plonger mon regard ardent dans les leurs. Pour y allumer la flamme révolutionnaire qui changerait à tout jamais le monde !

« Il nous faudra nous battre pour la conquérir ! Ecraser ces forces contraires qui tentent de nous empêche de profiter de nos droits ! Des droits que tous les peuples de notre monde devraient avoir ! »

Poings levé, yeux levés pour admirer l'avenir plus beau qui pourrait s'ouvrir à nous, je redescendais mon regard pour effleuré celui de la jeune fille, qui désormais me regardais. Et je souris. Fier. Doucement orgueilleux. Et dirigeais ma main dans sa direction.

« Vous, mademoiselle ! Je vois briller dans vos yeux la flamme forte de l'aventure. » Soudain, je sautai hors de mon perchoir pour atterrir à ses côtés. « Cherchez-vous, vous aussi, la liberté ? »


 
with Lia

avatar
Messages : 31
: 723
Pierre : Diamant
Occupation : Révolutionnaire
Référence : Jim Hawkins - Treasure Island

Personnage
Rôle: Chef des révolutionnaire
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
24.04.18 15:32
Lia aimait beaucoup l'ambiance des bars. Là-bas il y avait toujours quelque chose à faire, à écouter ou quelqu'un à rencontrer. Son occupation préférée consistait à s'accouder au comptoir, seule,et à laisser trainer ses oreilles. Pour une femme, il est vrai qu'être seule dans ce genre d'endroit n'était peut être pas la meilleure idée au monde, mais notre jeune fille s'en fichait, elle voulait de l'aventure, du danger, pas rester enfermée chez elle comme une fifille bien élevée. C'est avec ces pensées qu'elle était venue s'accouder au comptoir. La brasserie était bien agitée, et ces voix grisaient Lia bien plus que la bière qu'elle avait réussi à commander. Elle écoutait des récits de voyages, assistait à des rencontres amicales, amoureuses ou haineuses. Elle papillonnait de groupe en groupe, essayant de faire accepter sa présence.

La jeune blonde était en train de chercher un groupe vers qui s'approcher. Elle venait d'entendre le récit d'un vieillard lui racontant comment il avait aimé sa femme, qui avait fini par le quitter pour partir avec un plus riche que lui. Il lui racontait sa douleur et son désarroi quand cela était arrivé. Il avait alors décidé de partir explorer le monde, visitant les villes de Prosopopée et de Prosodie. Mais il n'avait pas eu le temps de lui raconter les merveilles qu'il avait pu voir, devant partir retrouver son fils. Lia avait été touchée mais aussi intriguée, et l'envie d'écouter un Homme qui aurait pu lui décrire la beauté du monde la titillait fortement.

Tout à coup, un homme se leva, attirant le regard de tout les clients vers son groupe. Il parla liberté, leur demandant à tous s'ils l'avaient trouvé. La plupart eurent des grognements signifiant qu'effectivement ce concept, ils ne se l'étaient pas appropriés. Le cœur de Lia se serra, elle pensa rapidement à sa vie et se rendit vite compte qu'elle non plus n'avait pas cette liberté tant désirée Après tout, elle était une femme dans un monde où les Hommes dominaient, mais plus encore ses parents refusaient de la voir explorer le monde, se poser à Prosopopée ou à Prosodie pour étudier les peuples, les rencontrer leur parler.... Il fallait qu'elle se débrouille pour le faire dans leur dos, avec angoisse.

Étonnamment, le jeune homme se planta devant elle, lui disant que la flamme de l'aventure brillait sans ses yeux. Lia se sentit tout à coup déshabillée, comment cet homme pouvait il deviner ce désir brûlant au creux de son cœur plus que n'importe quel autre ? En tant normal, Lia aurait répondu un simple petit ''oui''  à sa question, mais son air inspiré, passionné, lui donna le sourire et elle répondit ''Bien sûr que je la veux cette liberté !'' . Une lueur amusée s'alluma dans ses yeux, elle se demandait bien ce que l'homme avait à proposer pour les sortir tous de leur ennui mais l'idée de se battre pour conquérir sa liberté lui plaisait bien. '' Et à votre avis, on fait comment pour l'avoir cette liberté, parce que si vous avez la formule, j'suis preneuse !''
avatar
Messages : 17
: 403
Pierre : Peridot
Occupation : Apprentie Libraire
Référence : Luna Lovegood - Harry Potter

Personnage
Rôle: Apprentie libraire
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h é i a :: THEIA :: Syllabe :: Ville :: Quartier est :: Brasserie de la Vieille Canaille-