Partagez|

in chains ☽ (en cours)

t h é i a :: les papiers :: Formulaires :: Archivés
Invité
avatar
Invité

Dim 22 Oct - 14:35
hecate
22 ans ; cartographe ; syllabe ; saphir ; OC (Dolia) • Rinnyleep


je les ai vu passer les nuages
sans pouvoir controler le vent
je les aurai bien tous mis en cage
dans l’armoire de grand maman


Caractère × Aérienne × Artiste × Critique × Changeante × Comédienne × Charmeuse × Cultivée × Délicate × Douce × Élégante × Féminine × Équilibrée × Exigeante × Difficile × Libre × Maline × Joueuse × Tactile × Perfectionniste × Sociable × Souriante × Taquine × Décidée × Vive × Amusante × Souple × Fuit les conflits × Frivole × Organisée × Impatiente × Lunatique × Sûre d’elle × Curieuse × Susceptible × Ronchonne × Opportuniste × Créative × Plaintive × Fière × Positive × Actrice × Menteuse × Énergique × Lâche × Vengeresse × Perturbatrice × Snobinarde × Imprévisible × Audacieuse × Volontaire × Colérique × Rusée × Habile × Ambitieuse × Préfère le travail en groupe × Vaniteuse × Énigmatique


Créature à la chevelure lunaire, elle sillonne le monde pour le répertorier sur des parchemins et de grands morceaux de papier. Derrière sa grande cape, elle arpente ruelles, mers et montagnes, accompagnées d’autres dames. Elle a fière allure dans ses longs manteaux et ses belles chaussures, et ne cesse de se râler en riant, les pupilles brûlantes.

Traverser les contrés les plus lointaines, c’est un choix de vie difficile à accepter pour certains, mais pour elle c’est une libération, une sorte de bénédiction, sa malédiction. C’est quelque chose qui la dévore, qui prend tout son corps. Elle s’approprie tout ce qu’elle voit, tout ce qu’elle visite, tout ce qu’elle rencontre, et comme par magie le retranscrit sur des multitudes de papiers pour en faire des outils de communications. Elle dessine les courbes des montagnes, elle marque les bâtiments et les villes, elle retrace les cours d’eau et les frontières, et tout ce que son regard croise. Du bout de sa plume, de ses doigts fins, Hécate sait guider les âmes perdues dans son monde. Elle se laisse guider par les boussoles en quêtes de nouveaux horizons, en quête de frissons et de nouvelles sensations.

Ses rêves se mélangent à sa peur pour former un résidu étrange. Il a une couleur presque nocturne, et quelque chose de magique, il s’approche de la phobie de toutes les personnes de sa région. Toucher les bas fonds Prosopée, et visiter chacun des tunnels dont elle faite. Elle aimerait guider des âmes avec elle dans les tréfonds sombres et inconnus de cette région si effrayante. Cependant, cette population à la peau sombre l’attire et à la fois l’effraie. Elle peut gravir des montagnes, mais plonger dans les entrailles terrestres reste un fardeau infranchissable. Tomber dans ces abysses profondes pourtant serait un privilège, mais les démons qui y vivent la laisse presque perplexe.

La société, elle l'oppresse. Au fond, elle se sent comme rejetée, parce que d’un vagin elle n’est que constituée. Elle n’a pas le désir de changer de sexe, bien qu’elle trouverait ça amusant rien que pour semer la zizanie. Hécate a l’espoir de croire que les siennes, les femmes, sont toutes aussi douées, qu’elles possèdent des qualités que ces mâles ne pourraient égaler.
Ces hommes lui laissent une boule amère et grossière dans la gorge. Un aspect gras et éparse l’envahit à chaque commentaire désobligeant de ceux-ci. Hypersexualisation, donneur de leçon, virilité abusive, et dénonciations sans lendemain…. Ce n’est pas qu’elle les hait, ou qu’elle les déteste, mais tous ces faits sociétaux l’agacent, alors dans un sens elle ne partage que ces travaux avec les personnes du même sexe, ou avec ceux qui savent lui parler autrement. Pourquoi donner ses oeuvres précises à ceux qui ne la considèreraient pas comme eux ? La concurrence elle mène dans les ombres, tout simplement pour changer le cours du jeu. La Dame doit reprendre le pouvoir du Roi sur cet échiquier renversé…  Elle n’a cessé de penser depuis des années que les femmes aussi avaient une place importante à jouer, alors dans les ombres elle essaie de soutenir ce qu’elle peut dans ce patriarcalisme syllabiens.


C’est une belle dame Hécate, qui joue de ses charmes. C’est la délicatesse, la séduction, mais d’une caresse à l’autre, elle s’envole, et s'efface sous les ombres de sa cape. Elle se défile comme un bruit sourd, tout simplement parce que parfois la crainte grimpe le long de son échine, de ses mailles dorsales pour gravir sa nuque de frisson. Elle a peur au fond Hécate, parce que de sa place, elle n’est presque rien. Et même si elle est habile, même si elle se débrouille, au fond, ce n’est qu’une fille avec un égaux atrophié, abîmé, et scarifié par les propos et les gestes malpropres de certains. C’est une personne abusée, qui pourrait se retrouver du jour au lendemain de nouveau enfermée, sans liberté.

Ce qu’elle veut, ce n’est pas la couronne, ou les joyaux qui vont avec. Non, ce qu’elle aimerait, c’est le respect, la considération, se faire considérer autrement qu’un être à laver les chiffons.

C’est une chouette Hécate, un prédateur nocturne. Elle se laisse guider par l’intuition, et guette les autres de loin.
Elle peut paraître énigmatique, assez mystérieuse d’autre fois,  derrière sa grande cape et ses sourires.
C’est un tout imprévisible, rempli de multiples savoirs. C’est la noblesse, elle brille, elle rayonne de son humour et de son audace.

Derrière la première image un peu snobinarde et vaniteuse qu’elle peut renvoyer, elle peut se montrer sympathique, espiègle, taquine, et joueuse lorsqu’elle est proche de certaines personnes. Ce n’est pas qu’une fille qui veut se montrer meilleure, qui veut se montrer cultiver. Ce n’est pas celle qui a eu des facilités. Elle ne veut pas qu’on la prenne pour ce qu’elle n’est pas. Elle est certainement fière, mais elle désire qu’on la prenne comme les autres au fond. Cet air presque supérieur qu’elle dégage, les autres ont juste tendance à lui reprocher, mais Hécate n’est pas faite de superficialité, elle est plus profonde. C’est une personne simple, qui veut seulement se délecter des simplicités et de la liberté qui l’entoure. C’est une personne avec des idées et rêves qu’elle veut juste décrocher, seulement la lune semble ne pas lui accorder la lumière qu’elle aimerait.

Elle ne fait pas toujours attention à ce qu’elle dégage, et parfois, son image se dégrade sous certains de ses commentaires piquants. Pleine d’épine, elle rage alors en montrant ses canines, sans comprendre et s’en va pinailler des critiques aux autres pour soulager sa frustration.
La fierté d’Hécate, c’est quelque chose. C’est fragile, c’est délicat, comme un service à thé. Et bien qu’elle s’entête à le cacher, ses rougeurs sur sa peau de porcelaine parviennent à dévier ses mensonges, et ses non. Quand on finit par faire déborder le vase, sa colère survient, et ses petites mains se mettent à cogner ce qui l’entoure sans grande force, mais seules l’eau dégoulinant sur ses joues peut  calmer l’être aux cheveux de lune.
histoire ou faits en vrac


« Les cartes ne sont pas que des morceaux de papier. Elles racontent des histoires, des conversations, des vies et des chansons vécues quelque part et sont indissociables des contextes politiques et culturels dans lesquels elles sont utilisées. »


☾ Hécate est petite et fine. Elle ne mesure que seulement qu'un mètre cinquante cinq. Elle a des cheveux argentés et des yeux curieusement violets qui lui donnent un air mystérieux. Elle porte souvent une longue cape noire.

☾ Elle essaie de changer la place des femmes dans la société, dans la discrétion et dans l'ombre.

☾ Elle a pour rêve de partir dans le monde et de cartographier l'inconnu aux yeux des syllabiens.



☽ Passé ☽


cc je rédige c:



pèlerinage & pouvoir
random

Une poignée d’enfants face à une durée de six jours, seuls face à un environnement presque hostile. Pour certains l’union n’était pas attirante, mais pour Hécate cela semblait évident. La crainte et la solitude ne l’attirait pas, seule elle aurait peut-être trop peur d’affronter les nuits et le froid. Les possibilités se formaient dans sa tête grisée par son ensemble capillaire. Ses yeux inquisiteurs se posaient sur les autres, et d’un air médisant, elle survola leurs visages jouvenceaux. Certains bombaient le torse, appuyant la ferveur de leur semblant de musculature, d’autres plus faibles physiquement semblaient en avoir plus dans leur cavité crânienne… Les enfants s’étaient tout de même regroupé par région

Hécate ne semblait que peu attirée à l’idée de partager cette aventure avec certains, mais la présence d’autres ne l’importait pas autant.

Elle décida de se lier avec deux autres personnes pour aller jusqu’au point de rendez-vous. La première était une fille de grande taille et à la carrure fine. Elle se nommait Yard. Une fourrure brunâtre et désordonnée enveloppait le sommet de sa tête et il ornait un sourire presque moqueur à la vue des autres enfants. La deuxième était une jeune fille aux cheveux rubigineux, du nom de Styx. Elle avait fière allure et se proposa la première pour faire équipe avec Hécate. Alors à trois elles partirent sous une ambiance marquée de rires et de complicité.

Elles traversèrent les ensembles forestiers en s’entraidant de vive blagues, et d’astuces pour se faciliter la vie. Cependant elles entrèrent en rivalité avec un groupe de garçons vantards venant de la haute société qui leur bloqua le passage pour les provoquer. Bien qu’elles avaient tenté de les ignorer, ceux-ci avaient insisté pour faire la course. Les premiers arrivés auraient fierté, dignité et honneur. Il n’était donc pas question de se laisser dépasser. Alors elles prirent leur courage et leur orgueil et partirent avec pour seul but de gagner au jeu du plus fort. La masculinité gagnerait selon les trois garçons, mais ce n'était que la vision que la société leur donnait...

Les deux groupes se suivaient de peu et échangeaient jour après jour de place… C’était tendu.

Enfin le sixième jour arriva. Un air vicieux et vainqueur armait le visage d’Hécate qui les narguait d’un sourire carnassier et éclatant. Premières arrivées, premières servies. Les garçons semblaient bien plaintifs, et crièrent qu’ils les avaient volontairement laissé gagner. Que foutaise, ils étaient arrivés en courant, suffoquant derrière les trois aventurières. A mainte reprise il tentaient de faire gonfler leur égaux de nouveaux, mais rien n’y faisait. De toute façon, il n’y avait que peu de chance qu’ils se retrouvent plus tard.
Tous les enfants qui étaient arrivés montèrent alors pour récupérer la récompense de leur long périple.

Lors de la répartition, c’est le saphir qui choisit Hécate. Elle n’en était pas vraiment mécontente. Ce parcours avait été laborieux après tout et le résultat semblait satisfaisant. Elle repartit donc fière avec de nouvelles connaissances.

Pouvoir : à voir
Adriel la plus belle Certains me connaissent, d'autres pas, j'suis sympa, j'fais des cartes, et j'mange des pétunias
crédits: softhance, ©️ nmd
Le Choisi
avatar
Admin
Messages : 62
: 925

Dim 22 Oct - 17:18
Le membre 'Le Choisi' a effectué l'action suivante : dés


'pierres' :
Voir le profil de l'utilisateur http://theia.forumactif.com
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h é i a :: les papiers :: Formulaires :: Archivés-
Sauter vers: