"hell is empty, and all the devils are here" - william shakespeare, the tempest, act 1, scene 2 [✓]

 :: les papiers :: Formulaires :: Acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
28.01.18 2:27


forget-me-not
rachel dawn amber • life is strange
age :: 19 yo
travail :: apothicaire - herboriste
groupe :: prosodie
pierre :: émeraude
caractère
Les cheveux toujours au vent, le regard pointé à l’horizon.
Forget-me-not est un personnage singulier, alimentant des légendes et rumeurs sur les forêts de Prosodie. Le bruit court qu’une sorcière y aurait établit résidence, s’alimentant de l’esprit des animaux qui y vivent.
Ceux qui osent braver les dangers de la région font la connaissance d’une jeune Syllabienne expatriée, qui excelle dans la phytothérapie et les soins sur les animaux.

Baignant dans l’obscurité et l’encens, Not vit en communion avec la nature autour d’elle, son émeraude facilitant la chose. Elle défendrait bec et ongles la cause des animaux face à leurs détracteurs. Sa capacité à établir des liens avec les bêtes lui permet de créer une sorte de connexion avec certains d’entre eux ; pouvant aller de l’affection d’un animal domestique à la protection d’une créature de guerre ; mais doit cependant travailler cela.

On dit qu’elle préfère la compagnie de la faune car celle des Hommes la terrifie. Cela est en partie vrai : les conflits humains ne l’attire guère, elle-même une victime de la fracture entre Prosopée et Syllabe. Forget-me-not n’est pas misanthrope pour autant. Chaque voyageur en quête de ses remèdes végétaux est accueilli avec respect, peu importe sa couleur de peau ou son genre.

Sous ses airs de fille sage et son altruisme sans égal brûle une flamme inextinguible qui la pousse à se dépasser et à aller de l’avant. Ce feu qui crépite en elle est néanmoins dangereux : il peut soulever une montgolfière et permettre aux Hommes de survoler le monde, comme il peut embraser la mèche d’une bombe sans se soucier de ce qui sera perdu, dévoré par sa passion.
Certains la qualifient de bornée, de cynique ou encore d’hippie. Forget-me-not ne se laisse pas rabaisser à de simples critères et messes-basses : le meilleur moyen de la connaître, c’est de faire sa connaissance.
histoire
Un couple de riches Syllabien prit l’initiative de quitter leur continent et de s’installer en Prosodie. Décidant d’y fonder une famille, ils donnèrent naissance à une demoiselle, qui a éclos dans un milieu instable.

Propriétaires d’un vignoble, les parents de la jeune fille embauchaient des Prosodiens pour une misère, parfois ne les payant même pas. Le père profitait de temps à autres que sa famille ait le dos tourné pour vider une bouteille de vin à lui tout seul. Quant à elle, la mère avait eu l’audace de kidnapper une travailleuse orpheline, en faisant leur subordonnée.
Leur fille s’adossait au coin de la pièce, plongée dans un livre, faisant mine de rien remarquer. Silencieusement, elle en apprenait plus sur la condition humaine, et s’auto-inculquait dans sa situation toxique, se répétant à elle-même des valeurs allant à l’encontre de qu’elle voyait.

A seize ans, elle prit son courage à demain : en pleine nuit, inspirée par un de ses livres, elle affronta sa plus grande peur : la cave. C’était là qu’était enfermée Nahyssa, esclave de la maison. Elle lui confia un panier rempli de provisions avant de briser les ‘chaînes’ qui la retenaient.
“Va. Plus rien ne te retient ici.”
Le prix de la liberté de Nahyssa, qui la rendait ravie d’avoir pu l’aider étant donné qu’elle était pour elle l’une des plus précieuses amies, fut d’être malmenée par ses géniteurs.
Ils endoctrinent une nouvelle femme, ayant comme tâche de maîtriser leur fille, pourtant d’une nature flegmatique digne des plus grands stoïciens, et de la battre si nécessaire.
Elle était plus vieille, et sadique. Si elle était de mauvaise humeur il arrivait qu’elle lui lève la main dessus. Rien ne sert d’aller faire de la délation, car si elle l’avait giflé, c’est que “cela était nécessaire”.

Silencieusement, la jeune femme introduisait des graines de différentes plantes dans la maison, qu’elle cultivait dans un coin du jardin grâce à ce que Nahyssa lui avait apprit sur les plantes.
Alors que sa préceptrice lui réclamait un thé, elle glissa une infusion de lupin dans sa boisson. La marâtre sirotait tranquillement le breuvage quand peu à peu, elle prit un teint pâle. Au bout de quelques minutes, elle tombait à genou, privée de ses forces car elle était allergique. Cela lui avait paralysé le système respiratoire. Elle s’écroule au sol, morte.
Son empoisonneuse l’avait longtemps étudiée dans l’espoir un jour, enfin arrivé, de se débarrasser d’elle.

C’était regrettable que cela en arrive là, mais la jeune fille était soulagée. Elle n’avait point osé utiliser son émeraude afin d’ordonner à des animaux d’attaquer son bourreau par peur qu’elle ne les blesse.
Dix-sept ans lors des faits, elle décide d’effacer son identité, voulant changer de vie. Ayant quitté le foyer avant que la Mort n’y passe, elle partit, à l’opposé de Prosodie, se cacher dans une hutte abandonnée en forêt. C’est ici qu’elle naquit réellement : Forget-me-not était enfin née, abandonnant son ancien-soi pour vivre de jour meilleurs.

Depuis, les gens lui rendent visite en quête de soins et de ses prétendus sortilèges, loin de s’imaginer le passé homicide qu’elle put avoir...
pèlerinage
Les parents de la jeune fille, appelons-la par son nouveau nom : Forget-me-not, étaient assez pragmatiques à propos de cette histoire de pèlerinage. Ils avaient longtemps débattu autour d’un verre ou deux de vin sur le sujet, se demandant ce qui était mieux pour leur fille. Etonnement, ils finirent par accepter car ils avaient conclu que cela lui serait un bon moyen de défense. Contre quoi ? D’éventuelles “agressions par prosopéens ou prosodiens”. C’était loin d’être la raison idéale d’envoyer sa progéniture effectuer un voyage, aussi court soit-il.

Chaque jour qui précédait son départ ne faisait que la travailler : comment allaient réagir les autres enfants ? Elle allait forcément être raillée s’ils découvraient d’où elle venait. Une envahisseuse pour les uns, un bourreau pour certains, ou encore une traîtresse pour d’autres.
Chaque nuit elle ne dormait presque pas. Elle laissait ses peurs l’envahir et empoisonner son esprit. Elles lui murmuraient au creu de son oreille des idées noires, des images de situations probables comme impossibles. Une torture nocturne qui la hantait tous les soirs, la déchirant comme si elle était de papier faite.

Le jour-J arrivé, Forget-me-not ne tenait pas en place, faisant les cent pas dans sa chambre. Ses affaires étaient déjà prêtes depuis une semaine déjà, minutieusement rangées dans son sac à dos.  gée de huit ans à l’époque, elle s’était retrouvée dans un groupe où les autres enfant étaient plus vieux qu’elle, ce qui la faisait se sentir déjà en marge d’eux.
Elle s’était dit que grâce au fait qu’ils ne voyaient pas, aucun d’eux ne pouvait remarquer la présence d’une syllabienne dans le groupe, et encore moins de celle de la fille dont les parents avait enfermé dans leur cave une jeune prosodienne…

Afin de se rendre à la tour, la petite équipe a du se déplacer en barque, naviguant tant bien que mal sur les eaux pour atteindre la légendaire tour. Ses débris volants fascinaient Forget-me-not. La vue de ces objets presque célestes allégeait le poids de ses tourments, effaçant de son esprit le poison qu’elle s’infligeait.
Le groupe se mit à parler des bois sur leur tête : la majorité avait de majestueuses couronnes naturelles sur le sommet du crâne, tandis que celles d’autres n’avaient pas encore poussé. Une pauvre prosodienne s’était brisé son bois droit lors d’une chute il y avait de cela quelques jours. Not restait silencieuse, ne voulant pas se mêler à une conversation qui risquait de dévoiler à tous la vérité.

Arrive alors le deuxième jour, ils étaient arrivaient à bon port. La hauteur de l’édifice faisait presque trembler Forget-me-not, qui croyait que les parties détachées de celui-ci pouvait s’écraser sur elle.
Le troisième jour, elle posa sa main sur la base de la tour ; celle-ci avait l’air froide et chaude à la fois. A moitié jour, à moitié nuit. Feu et glace. Rêves et cauchemars. Elle était intriguée par ce colosse brisé, géant rempli de mystère, suspendu par des fils invisibles au-dessus de sa tête.
Assez médité, il fallait commencer à chercher. La première idée de Not était de chercher dans l’eau aux alentours, au cas où une pierre aurait pu tomber dedans, en vain. La moitié du groupe avait déjà trouvé la sienne, arborant des kunzites, rubis et émeraudes en tous genres.

Enfin, sous la mousse, la gamine fit une superbe découverte le soir-même : à moitié enterrée, une émeraude ; celle-ci éveilla en elle la possibilité de créer du pollen à travers son cuir chevelu, qui une fois inhalé par un animal le "lie" à elle, lui permettant d'agir avec comme avec un esprit humain.
Elle saisit la pierre précieuse et ne la lâcha plus jamais. En retard sur les autres, elle se hâta de rejoindre le groupe.

Une pensée lui vint à l’esprit : finalement, elle n’était pas si différent qu’eux. Une enfant, parmi une dizaine d’autres, tenant un objet précieux qui pouvait altérer la réalité à sa manière.
Le voyage du retour allait durer une journée environ, de quoi méditer sur la condition et les soucis de grandes personnes...
derrière l'écran
Pour celleux qui se poseraient la question, c'est Caliban j'ai changé de personnage. ♥️ Je vous aime fort, vous êtes bg mais pas autant que Torsion.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
28.01.18 20:28
cc bg t belle

lov u
avatar
Messages : 126
: 2855
Age : 21
Pierre : -
Occupation : explorateur
Référence : beauty; rinnyleep

Personnage
Rôle: Chef des Ultores
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur





tellement chaud qu'au supermarché les portes automatiques s'ouvrent
Revenir en haut Aller en bas
31.01.18 14:05
ALERTE A TOUS LES ADMINS ! AUJOURD'HUI EST UN GRAND JOUR !
APRES DEUX MOIS (presque trois) QUE JE SUIS INSCRIT :

J'AI L'HONNEUR D'ANNONCER QUE LA PREMIERE VERSION DE MA FICHE EST POSTEE

et merce torsion t bg aussi

Go prendre des vacs de deux mois après ça  
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
06.02.18 16:40
salut sa va sa fé lontam j'ai lu ton caractère c pas mal la semaine pro je m'attaque au pèlerinage allez
avatar
Messages : 126
: 2855
Age : 21
Pierre : -
Occupation : explorateur
Référence : beauty; rinnyleep

Personnage
Rôle: Chef des Ultores
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur





tellement chaud qu'au supermarché les portes automatiques s'ouvrent
Revenir en haut Aller en bas
06.02.18 21:38
ouah j'suis trop honoré

J'suis plus à un jour près
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
10.02.18 0:33
bon allez j'arrête de te faire souffrir !

bienvenue parmi nous bb chat ♥️♥️♥️
avatar
Messages : 126
: 2855
Age : 21
Pierre : -
Occupation : explorateur
Référence : beauty; rinnyleep

Personnage
Rôle: Chef des Ultores
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur





tellement chaud qu'au supermarché les portes automatiques s'ouvrent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h é i a :: les papiers :: Formulaires :: Acceptés-