enfants fous à lier qui dansent ((event rp))

 :: THEIA :: Syllabe :: Ville :: Le temple du Choisi Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
02.01.18 18:51
Rappel du premier message :





enfants fou à lier qui dansent



lumière dans le ciel et odeur de sucre,
ils rient et se chamaillent,
visage masqués
et corps soigneusement dissimulés
d'une dentelle tissée
pour préserver ce doux mystère.

impérial, imprévu,
merveilleux,
comme un conte,
ils dansent,
ils rient,
ils sourient,
ils tombent amoureux et robe volante
volage,
ils tournent dans la salle, inlassablement, virevoltant.

voilà la première fois que le peuple de syllabe est invité à festoyer dans le temple du choisi, miracle qui n'arrive jamais, ils profitent de cette soirée.
une ambiance particulière, qui entraine dans une mélancolie incertaine, champagne de prestige et lustre illuminant les paillettes des robes de ces dames, des masques tissé, vendu dans l'unique but de cette soirée que tout le monde attend.

ils s'amusent et semblent s'amuser, ils rient et semblent rire, bienvenue dans le temple du choisi.
de grand mur carrelés, symbole de prestige, porte gigantesque et des tableaux presque fabuleux, tout est incroyable jusqu'aux tapis délicatement déposé sur d'immenses escaliers,

folie des grandeurs,

rien n'est aussi humble que devrait l'être le choisi,
hôte de cette soirée, il n'est pas encore là, il se cache et se dissimule, peut-être sous une masque il guette et
éternellement il porte son regard sur les invités.
il n'accueille personne et ne dit rien, il surveille peut-être silencieusement
mais dieu sait si il est vraiment là.

peut-être enfermé dans sa chambre il toise les invités rentrer, se précipiter, il ne laisserai rien passer car pour la première fois
de toute une histoire,
de toute l'Histoire,
les portes du temple s'ouvrent
à des personnes masqués, sans identités,

le temple essaye de faire confiance.
le temple nargue en réalité,

surveillance,
les policiers sont dissimulés sous les vêtements de festivité qui leur sied si bien,
et ils surveillent, ils guettent.

tout autour de l'immense pièce, des balcons pour les moins sociables, pour observer la soirée sans y prendre part.
non loin des escaliers, une buffet et des serveurs qui tournent, plateau en main, dos droit et visage stricte, ils sont prestigieux eux aussi.
tout était là pour montrer la douce richesse de syllabe,
les hommes aveuglés par la couleur de l'argenterie,
de la richesse,
de la luxure,
ô péché,

bienvenue dans le temple qui vous nargue et bon courage dans cette douce soirée,
prenez une coupe et festoyez.

car cela sera peut-être votre dernière danse.

debrief



Bienvenue dans le temple du Choisi, vous avez franchi l'immense portail qui sépare la cour personnelle du Choisi et les jardins du temple et vous voilà à deux pas de la salle de réception. Jusqu'à  aujourd'hui, personne n'avait le droit de pénétrer jusqu'ici mais exceptionnellement, une réception y est organisé et celle-ci est ouverte à tous. Bien entendu, il est normal de se poser des questions. De plus, celle-ci était masquée, tout le monde peut y aller.

Pour les Prosopéens et les Prosodiens, il est conseillé de dissimuler absolument tout votre corps de vêtements, broderie, et autre trompe-l'oeil, si vos cornes et votre peau est visible, il se pourrez que vous vous attirez des problèmes avec les Syllabiens à cause du racisme et de la peur de l'inconnue.
Pour les Syllabiens, veuillez festoyer comme il se doit, vous êtes libre.

Vous êtes libre d'agir comme vous le pouvez et avoir des interactions avec qui vous souhaitez, faites tout de même attention à ceux qui auraient de mauvaises attention, et ceux qui ont de mauvaises intentions faites attention à la police dissimulées sous les masques et les robes.
Si le Choisi se joint à la partie, ses réponses seront avec ce compte là et celles des PNJ (police et surveillance) seront posté avec le compte du Chat Noir.

Sachez que quelque soit votre projet lors de cette soirée vous ne pouvez pas: faire sauter le manoir, tuer le Choisi, tuer des personnes ((sauf si le joueurs du tué est d'accord avec)), enlever votre masque, n'importe quel acte criminel d'une certaine ampleur.

N'oubliez pas que le moindre fait et geste de votre personnage est peut-être épié et qu'il pourrait avoir de l'importance.

Veuillez s'il vous plait, bien profiter de votre dernière danse.


 

Admin
Le Choisi
Messages : 72
: 3328
Voir le profil de l'utilisateur http://theia.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas

12.04.18 23:55

Carnaval Animal

Les autres et l'Hermite

Toute cette ambiance nauséeuse était peut-être trop parfaite, il y avait ces beautés, ces broderies, ces choses qui brillaient dans leurs yeux… Jusqu’à ce noir total, qui se referma comme une paupière tombant pour plonger tout le monde dans un profond sommeil. Plus aucun murmure, plus aucune chanson, plus aucun dansant son. Seules les voix, les étonnements... La peur envahissait la salle sous un regard flou et abstrait face à l’immensité de la pénombre qui se trouvait à ses pieds. Il n’y avait plus rien de la belle soirée qui avait été organisé… Si ce n’était le mystère qui avait toujours existé.

L’hermite sentait un trouble naître en son ventre. Iel ne savait où aller, alors il décida de rejoindre les escaliers, mais ce qu’iel vit le.la stoppa quelques secondes pour le.la faire repartir d'une traite. Un éclair, une vive lumière, brillante, rapide, une cape couleur sang. Qui pouvait se cacher sous le masque d’un futur meurtre aussi morbide ? L’hermite ne prit pas le temps d’attendre, iel se laissait emporter par ce nouvel événement qui embrouilla ses pensées, sa curiosité, ses craintes.

L’individu marchait à pas plutôt rapides, il n’était pas évident de ne pas se laisser distancer. Mais l’oracle avait le morale tenace, et bien qu’il n’était pas la force iel ne céderait pas à ce qu’il allait se passer. Bousculades, suites, et embarquement. Il n’était ni justice ni chariot, il n’était qu’hermite, mais dans cette soirée bercée par les reflets ténébreux, il n’y avait plus d’hermite. Il n’y avait que Plimsoll, laissant sa vue et ses pensées, se laissant simplement guidée par les passages et les visions d’un potentiel danger.

Étrangement, l’homme qu’iel suivait, semblait en pourchasser un autre.Certainement la prochaine proie de l’assassinat... Cependant, avec ces masques, ces ombres, cette nuit tombée, il lui était pour l’instant impossible de déceler, de discerner qui était-ce.

- L'homme à la cape rouge, rangez votre couteau ! Je ne sais pas ce que vous comptiez faire, mais vous devriez cesser tout de suite.

L’oracle fit élever sa voix fort, plaquant sa canne brutalement contre le sol. Il fallait se montrer autoritaire quand sa seule arme était une pipe à bulle. Ce qui était d'autant plus étonnant, c'est que l'accusé n'avait qu'un pistolet... Où était ce couteau ?... Avait-iel rêvé ?

MITZI


Résumé pour ceux qui ont rien compris comme Andro : Il n'y a pas de meurtre pour l'instant. L'hermite a vu un mec avec une cape rouge, un couteau, iel le suit parce qu'iel pense qu'il va tuer quelqu'un avec.
L'Hermite
Messages : 59
: 1988
Pierre : Péridot
Occupation : Oracle
Référence : River Person - Undertale

Personnage
Rôle: Orable
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
21.04.18 20:37
les lumières qui lâchent,
ou est-ce intentionnel ?
elle a besoin de quelques secondes pour s'habituer aux ténèbres
distinguer à nouveau.

autour d'elle, tout le monde panique et du bout de ses orteils
elle tente d'apercevoir ceux qu'elle avait vu dans la foule.
il n'est plus question d'espionner,
il est temps d'agir.

elle aperçoit vaguement torsion, qui s'engouffre dans un couloir,
soupire,
qu'a-t-il encore derrière la tête ?
elle s'apprête à le suivre, quand une autre personne attire son regard.

hypnose, privé de vue, perdu dans ce chaos.
elle hésite quelques instants, puis finalement franchit les quelques pas qui la séparent du prosodien,
elle prend délicatement son bras pour lui signifier de sa présence,

- c'est moi, métis. les lumières se sont éteintes, le choisi est parti. tu veux bien me suivre ? je dois faire quelque chose, mais j'ai peur pour toi ici,

protéger,
toujours protéger.


Métis
Messages : 71
: 3487
Pierre : péridot
Occupation : navigatrice
Référence : alya césaire; miraculous ladybug

Personnage
Rôle:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur



je n'ai qu'une philosophie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h é i a :: THEIA :: Syllabe :: Ville :: Le temple du Choisi-